Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Un différentiel Quaife, pour la Ford Focus RS

Le différentiel Quaife Automatic Torque Biasing, dérivé de l’industrie du sport automobile et mis au point pour la suspension innovante RevoKnuckle de Ford, équipera la Focus RS.

La technologie de différentiels Quaife a permis à Ford de surmonter l’un des aspects les plus difficiles à traiter de ses véhicules à traction de haute performance. Avec son moteur suralimenté de 2,5L et cinq cylindres, produisant 300ch et un couple de 440Nm, la nouvelle Focus RS est l’une des voitures de série à deux roues motrices les plus puissantes au monde. Pourtant, l’alliance entre son différentiel Quaife Automatic Torque Biasing et sa toute nouvelle suspension RevoKnuckle lui confère une conduite parfaitement équilibrée, et une absence quasi totale d’effet de couple au volant, même sous accélération totale en sortie de virage.

La solution retenue par Ford est l’alliance de sa nouvelle suspension RevoKnuckle et du différentiel à glissement limité Quaife Automatic Torque Biasing (ATB). La suspension RevoKnuckle se base sur l’architecture MacPherson, mais lui ajoute une rotule en deux parties qui incorpore une fixation de suspension inférieure innovante, en forme de C. Le déport de l’axe de pivotement est ainsi inférieur de moitié à celui des systèmes McPherson conventionnels avec voie large. En effet, le déplacement de l’axe de pivotement plus près du centre de chaque roue permet une plus grande liberté d’optimisation des différents composants et paramètres de suspension (galets, carrossage, traînée, etc.). Non seulement elle permet de réduire considérablement l’effet de couple au volant, mais cette nouvelle architecture est idéale pour le différentiel à glissement limité dont elle optimise le fonctionnement, sans compromis pour la sensation de la direction et la souplesse de conduite.

Le différentiel Quaife ATB est un nouveau développement technologique, éprouvé aux plus hauts niveaux du sport automobile. Lorsqu’une roue commence à glisser, le système breveté agit automatiquement sur le couple pour le délivrer sur la roue faisant preuve de la meilleure tenue. En virage, il maximise la quantité de puissance utilisée en dirigeant la répartition du couple sur la roue externe. Cette combinaison de fonctions permet au conducteur d’appliquer une puissance plus importante en virage et sur surfaces instables, rendant ainsi le véhicule nettement plus sûr et plus stable en conditions difficiles.

La puissance est délivrée sur le planétaire de chaque arbre d’entraînement, par l’intermédiaire de six pignons hélicoïdaux (douze au total) situés à l’intérieur du moyeu d’entraînement en entrée. Lorsqu’une roue commence à glisser, le différentiel de couple augmente sur les deux planétaires, causant ainsi un transfert du couple le plus important jusqu’au blocage progressif. La vitesse de rotation baisse et davantage de couple est graduellement transféré à la roue qui accroche le plus.

La nouvelle version du différentiel ATB de Quaife a été conçue pour maximiser les avantages synergiques de son couplage à la suspension RevoKnuckle de Ford. Tout au long de son programme de développement de 18 mois, Quaife a travaillé en étroite collaboration avec l’équipe Ford de la dynamique des véhicules, pour alléger et renforcer le concept existant et ajouter un sixième planétaire afin d’aider à la gestion du couple par le moteur suralimenté, par des techniques de conception assistée par ordinateur. Une attention toute particulière a été apportée à l’étalonnage de la répartition du couple, pour produire les capacités recherchées par temps sec et temps humides, sur route et sur piste, et pour assurer l’intervention subtile qui semble naturelle au conducteur.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *