Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Porsche Cayman GT4 – Salon de Genève 2015 – L’héritier

Cela fait déjà plusieurs années que Porsche est sorti de sa monoculture de la 911. Et malgré son succès inébranlable, la marque ne privilégie plus systématiquement sa « grenouille magique ». Pour les sorties sur circuit le week-end, désormais le client aura le choix entre la 911 GT3 et un inédit Cayman GT4.

Il aurait été facile pour Porsche de donner le label GT3 à la version radicale de son coupé Cayman, une appellation qui fleure bon la piste dans le cœur des porschistes. Mais cela aurait peut-être brouillé le message, créé un problème de hiérarchie dans la gamme entre 911 et Cayman.  Avec le suffixe GT4, le Cayman dédié aux trackdays se positionne donc comme une alternative plus raisonnable : 385 ch et 88 310 € contre 475 ch et 139 523 € pour la GT3.

Déjà fort bien pourvu dans sa déclinaison GTS (flat-six 3.4L de 340 ch), le Cayman s’offre carrément le 3.8L de la 911 pour développer 385 ch et 420 Nm de couple. Les performances progressent – 295 km/h en pointe et 4’’4 au 0 à 100 km/h – et son temps de 7’40’’ sur le Nürburgring est plus que prometteur.

Des gênes de GT3

Très séduisant avec son bouclier avant spécifique, son intérieur alcantara, ses jantes 20 pouces forgées et son aileron arrière fixe, le Cayman le sera encore plus auprès des puristes quand ils sauront qu’il se dote du freinage de la GT3 et que contrairement à cette dernière il conserve une commande de boîte manuelle. Abaissé de 30 mm, chaussé de Michelin Pilot Sport Cup 2, arceau et freinage carbone-céramique en option, le Cayman GT4 a beau affirmer sa radicalité il conserve toutefois une pointe de polyvalence grâce à sa suspension pilotée.

Attendu à Genève, le Cayman GT4 sera livrable dans la foulée contre un peu moins de 90 000 € sans les options.

 

 


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *