Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Avec Voitures.com réservez facilement votre essai près de chez vous

Essai Volkswagen Scirocco : divin confort

Troisième génération de la Scirocco, ce nouvel opus vient combler un manque de coupé sportif chez Volkswagen. Avec ses allures de Golf VI, le Scirocco affirme non seulement un caractère très élégant mais aussi une sportivité du plus bel aloi.

Design

Pour succéder à un modèle qui a fait le bonheur de Volkswagen pendant de longues années (800 000 exemplaires vendus !), il se devait d’être forcément novateur. Visuellement, ce nouveau Scirocco n’a rien à envier aux deux premières générations. Car en 1974 pour la sortie du premier modèle, les critiques avaient été très bonnes, grâce notamment au design de Giugaro. La nouvelle livrée Scirocco, modèle disparu dans les années 80, est donc une véritable réussite, avec notamment sa petite touche maison qui lui fait beaucoup ressembler à la Golf VI. On pourrait donc penser que le constructeur de Wolfsburg fasse appel à des éléments rétro comme sur la MINI par exemple. Mais il n’en est pas question, le Scirocco sera totalement nouveau et moderne ou ne sera pas. La conception est pourtant, selon Volkswagen en parfaite filiation avec la Karmann Ghia, qui avait ouvert, au milieu des années 70, de nouvelles voies sur le plan technique. Avec des lignes fluides et véritablement portées vers l’avant, il affiche 4,25m de long, 1,81m de large mais surtout 1,40m seulement. Il est donc plus massif qu’une Golf V GTI pour quelques centimètres (en long et en large). En revanche, il est plus « plaqué » sur la route, comme pour affirmer son véritable comportement de coupé sportif, un secteur que VW n’avait plus exploré depuis 1995.

A l’intérieur, le volume est plutôt généreux pour ce genre de véhicule. Malgré son environnement sportif, l’ergonomie est relativement bien pensée. Les matières choisies sont de belle facture, que ce soit à l’œil ou au toucher. La présence du toit ouvrant sur le modèle essayé est une véritable fenêtre vers le monde extérieur, rendant l’ensemble encore plus lumineux. Les sièges baquet permettent une très bonne assise et un confort appréciable. Ajoutez à cela un système GPS/autoradio de 6,5 pouces tactile très intuitif, et vous obtiendrez un intérieur vraiment habitable et classieux. Le coffre ne déroge pas à la règle. Ses 312 litres de chargement sont une très bonne chose, permettant de placer une ou deux valises pour un week-end ou un séjour plus long. Sièges rabattus, le volume de chargement passe à 1 006 litres.

Motorisations

On retrouve donc sous le capot un ensemble de 4 motorisations, un diesel de 140ch et trois essence allant de 122ch à 200ch. La version essayée, le 2,0L TSI de 200ch s’est révélée très satisfaisante. Très agréable et performante à bas régime, cette motorisation se révèle être une véritable merveille parfaitement compatible avec le Scirocco. Très grisante, elle est parfaitement en adéquation avec le côté sportif du coupé. Pour ajouter quelques chiffres importants, sachez que le Scirocco mû par ce bloc 2,0L TSI peut atteindre la vitesse de 233km/h et effectuer le 0 à 100km/h en 7,1 secondes.

Comportement routier

Sur la route, le Scirocco est véritablement sur son élément. Sa tenue de route est vraiment remarquable grâce à une très bonne suspension. Le confort ne s’en ressent pas d’ailleurs. Les trois modes proposés (normal, confort et sport) sont vraiment différents l’un de l’autre et permettent au châssis de se réguler pour s’adapter à la route. Un coupé sportif, mais aussi très sécurisant (peut-être trop ?). On retrouve six airbags et une direction assistée électromécanique fort bien calibrée. Le freinage est aussi à féliciter. Pas de doute, l’ESP fait son effet. Pour les plus sportifs d’entre nous, une rumeur de Scirocco GTI circule actuellement. Une bonne nouvelle, puisque le Scirocco, sous sa version actuelle, est une véritable réussite.

Prix

Pour vous offrir ce Scirocco, comptez 21 950€ en 1,4L essence de 122ch. Les tarifs s’échelonnent jusqu’à 30 900€ pour le 2,0L essence de 200ch en boîte DSG.

























Post navigation

Autres essais de la rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *