Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Detroit 2009 : BMW Z4

Ce sera une des grandes nouveautés européennes du Salon de Detroit 2009, du 17 au 25 janvier, la deuxième génération du BMW Z4. Grande innovation, le roadster allemand troque sa capote en toile contre un toit rétractable. Si les puristes risquent de crier au scandale, ils se consoleront avec l’offre moteur, uniquement composée de 6 cylindres en ligne.



Le nouveau Z4 conserve l’esprit général des formes du modèle actuel. Il intègre cependant quelques rondeurs qui adoucissent son dessin et le rendent moins torturé. La face avant est plus agressive grâce à des feux plus effilés et à des narines agrandies. L’arrière quant à lui laisse la place à de jolies courbes et à des feux à diodes du plus bel effet. De profil, la recette reste inchangée, un long capot et des places rejetées sur le train arrière. L’ensemble demeure élégant et racé, et le nouveau toit en deux parties, rétractable en 20 secondes, ne perturbe pas l’équilibre de la silhouette une fois en place. De plus, il préserve le volume de chargement qui passe de 180 à 310 L selon la configuration choisie.

Dans l’habitacle, on retrouve une ambiance typiquement BMW avec une console centrale légèrement tournée vers le conducteur et une finition très haut de gamme. Petite nouveauté au niveau de l’équipement, le nouveau Z4 peut recevoir en option la dernière génération du système iDrive avec sa fameuse molette entre les sièges.

Si les côtes changent peu par rapport à la première mouture, la marque annonce une habitabilité améliorée avec plus 2 cm en largeur aux épaules et plus 43 mm en largeur aux coudes. L’accessibilité est également améliorée avec une ouverture agrandie de 26 mm.



Le culte du 6 en ligne

BMW fait honneur à sa réputation d’excellent motoriste avec sans surprise une palette de motorisations faisant la part belle aux six cylindres en ligne. L’offre démarre avec un 2,5 de 204 ch qui permet à l’Allemande de signer le 0 à 100 km/h en 6 »6. Plus costaud, on retrouve ensuite le 3,0 de 258 ch qui exécute le même exercice en 5 »8. Tous deux sont disponibles en boîte manuelle à six rapports ou en option en boîte automatique à six rapports.

La gamme est coiffée par le formidable bloc bi-turbo à injection directe de la 335i. Fort de 306 ch, ce moteur au souffle inépuisable projette le Z4 à 250 km/h et lui autorise un 0 à 100 km/h en seulement 5 »1. À noter qu’il peut recevoir en option la dernière transmission Steptronic à sept rapports et double embrayage.

Construit dans l’usine de Ratisbonne en Allemagne et non plus aux Etats Unis, le BMW Z4 deuxième du nom devrait arriver sur nos routes au printemps à un tarif supérieur à 30 000 €.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *