Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Dakar 2015 (Etape 8) : Coma (KTM) reprend son trône

L’étape marathon aller-retour entre Iquique (Chili) et Uyuni (Bolivie) a fait beaucoup de dégâts. En effet, sous une pluie diluvienne, Marc Coma (KTM), retrouve son le fauteuil de leader au général. Il termine à la 8e place et voit le chilien Pablo Quintanilla (KTM), célébré son retour au Chili par une victoire. L’exploit du jour est à mettre à l’actif de la pilote espagnole, Laia Sanz, cinquième lors de cette 8e étape.

Seuls à prendre la piste hier (journée de repos pour les autos), les pilotes moto n’ont pas pu profiter des décors splendides que l’Amérique du Sud leur offre. La faute à des conditions atmosphériques qui ont forcé les organisateurs à raccourcir la première des deux spéciales de la journée. Malgré un passage à 4 200 m d’altitude supprimé, l’étape marathon a été fatale à Joan Barreda (Honda). Victime d’un problème mécanique la veille et privé d’assistance, il a perdu beaucoup de temps (plus d’1h30), notamment lors des 135 km de ligne droite au départ sur le mythique salar d'Uyuni.

Une aubaine pour le tenant du titre Marc Coma (KTM) qui a saisi l’occasion de récupérer la place de leader. A l’arrivée au Chili, une 8e place lors de cette étape mais un cinquième Dakar qui se profile pour l’espagnol. Il devance de 10 minutes, son dauphin, le portugais Paulo Gonçalves (Honda)

Quintanilla (KTM) de justesse

Du vent et de la pluie qui ont permis au chilien Pablo Quintanilla (KTM) de signer sa première victoire sur ce Dakar 2015. Un succès acquis sur le fil puisque le pilote chilien termine avec 11 secondes d'avance sur l'Espagnol Juan Pedrero Garcia (Yamaha) et 12 secondes sur le Slovaque Stefan Svitko sur KTM. Suffisant pour grimper sur le podium du général, à plus de 11 minutes de Marc Coma.
Pour le moment, la plus belle sensation de cette édition 2015 est la performance de la catalane Laia Sanz, première femme pilote d'une écurie officielle (Honda). En prenant la cinquième place de l’étape, elle entre dans le Top 10 à la 9e place. Un classement qui permettrait à la pilote devenir la meilleure motarde de l'histoire du Dakar à l’arrivée samedi à Buenos Aires. 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *