Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Dakar 2015 (étape 4) : Al-Attiyah (Mini) creuse l’écart

Les Mini monopolisent les victoires d'étape depuis dimanche. La 4e étape de ce Dakar 2015 a été remportée par la Mini de Nasser Al-Attiyah, leader du classement général. Il devance l'espagnol Nani Roma, son coéquipier et le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota), qui monte une nouvelle fois sur le podium sans jamais encore gagner. Chez les motos, au guidon de sa Honda, L'Espagnol Carlos Barreda renforce sa position de leader suite à sa victoire d'étape.


Le Dakar 2015 fait son entrée au Chili. En effet, les célèbres dunes de Copiapo attendent nos pilotes après trois jours qui ont fait des dégâts au sein du peloton.

Les Mini n'ont pas fini d'imposer leur rythme et leur fiabilité. Avec cette deuxième victoire d'étape, Nasser Al-Attiyah (Mini) est le grand favori de ce Dakar 2015. Malgré la fatigue et un terrain piégeux, le qatari a démontré qu'il était prêt à succéder à son coéquipier et tenant du titre Nani Roma. Ce dernier termine second, et malgré ses déboires de début de course il démontre qu'il faudra compter sur lui jusqu'au bout. Toujours pas de victoire pour la Toyota de Giniel De Villiers, présente sur tous les podiums du Dakar 2015
Peugeot profite de la 5ème place de Stéphane Peterhansel, son meilleur classement depuis le début de l'épreuve. Tout l'inverse de ses coéquipiers, puisque Carlos Sainz a été immobilisé une heure et demie après une sortie de piste et Cyril Despres a été victime d'un problème mécanique qui lui coute près de 50 minutes de retard. Pour le moment, c'est un come back mitigé pour la marque au lion dont la dream team laissait présager une possible victoire dès la première année.

Barreda (Honda) n'a pas tremblé

Le leader Joan Barreda n'a pas tremblé sur sa Honda lors de cette quatrième étape entre Chilecito et Copiapo. Il assoit sa domination sur l'épreuve moto puisqu'il s'impose au terme de 315 km de spéciale devant son compatriote et vainqueur sortant, Marc Coma (KTM). Un duel entre les deux pilotes qui se retrouvent séparés par seulement 1’59 min à l'arrivée. 
Sur ses terres, le chilien Pablo Quintanilla monte pour la première fois sur le podium. On note que le français Alain Duclos prend la 6e place sur sa Sherco TVS. Suite à une chute importante (clavicule cassée), Sam Sunderland sur KTM a du être rapatrié en hélicoptère. Le rallye est fini pour lui.
La route jusqu'à Buenos Aires (Argentine) est encore longue et le Dakar 2015 n'a pas encore rendu son verdict.

 

 


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *