Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Dakar 2015 (bilan): Al-Attiyah (Mini) et Coma (KTM) en patrons

Sans suspense, Nasser Al-Attiyah (photo avec son copilote Matthieu Baumel) aux commandes de sa Mini et Marc Coma au guidon de sa KTM remportent l’édition 2015 du Dakar. Une épreuve qui s’est achevée à Buenos Aires et qui rend hommage au talent et à l’expérience de ces deux champions. L’année prochaine, la bataille s’annonce rude avec vraisemblablement des équipes Peugeot et Honda revanchardes.

Après 2011, Nasser Al-Attiyah ne s’est pas fait prié pour remporter son second Dakar. Il profite des défaillances de ses concurrents pour offrir la quatrième victoire d'affilée à l’écurie Mini, archi-dominatrice tout au long du rallye.
En remportant 5 étapes sur 13, le Qatari a relégué son dauphin, le Sud-africain Giniel de Villiers (Toyota) à plus de 35 minutes. Le Polonais Krzysztof Holowczyc, au volant d'une Mini également, complète le podium du classement général à Buenos Aires. Nasser Al-Attiyah a su maitriser un parcours difficile, notamment en altitude pour garder la tête du classement général. Il devient ainsi le 7e pilote double vainqueur d'un Dakar.
Il reste cependant encore loin des 5 titres du Français Stéphane Peterhansel. Ce dernier termine à la 11e place après avoir connu pas mal de mésaventures à bord de son Buggy Peugeot de retour dans la compétition après 25 ans d'absence. Pas épargné lui aussi par son 2008 DKR, Cyril Despres termine l’édition 2015 à la 34ème place. On est loin de performances qu’il a connues auparavant à moto mais pour son premier Dakar sur 4 roues le quintuple vainqueur s’est montré appliqué et prudent. Enfin,  au volant de sa Toyota, Christian Lavieille est le premier français et s’offre une très belle sixième place.  

Coma Force 5

A 38 ans, l’espagnol Marc Coma (photo sur le podium) s’offre une cinquième victoire dans le Dakar. Un 14e titre d'affilée pour le constructeur autrichien KTM qui entre définitivement dans la légende de cette épreuve.

Devancé par Joan Barreda Bort (Honda) durant toute la première partie, Marc Coma (KTM) a profité des ennuis mécaniques de son adversaire pour prendre les rênes du général dès la 8e étape. Une seule victoire d’étape mais des courses maitrisées qui lui ont permis de creuser l’écart. Un cinquième succès qui permet d’ailleurs à l’Espagnol d’égaler les Français Cyril Neveu et Cyril Despres et d’être à une longueur de "Monsieur Dakar", Stéphane Peterhansel six fois vainqueur en deux roues.
Paulo Gonçalves (Honda) et Toby Price (KTM) complètent le podium. Septième au classement final, David Casteu (KTM) termine premier Français. On souligne la 9e place de l’espagnole Laia Sanz sur Honda. Elle fait mieux que la Française Christine Martin, 10e en 1981.

Triplé russe dans la catégorie camion

Sans surprise, l’écurie Kamaz termine aux trois premières places du classement camion de l’édition 2015 du Dakar. Régulier pendant les deux semaines de l’épreuve, Airat Mardeev s'impose devant ses compatriotes Eduard Nikolaev et Andrey Karginov.
En quads, le polonais Rafal Sonik sur Yamaha remporte en Argentine son premier Dakar. Il devance les sud-américains  Gonzalez Ferioli et Nosiglia avec près de 3 heures d’avance. 

 

images: Mini & Dakar


Post navigation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *