Bienvenue sur le Guide Comparateur Auto
Echanger Comparaison

Damien Ruliere

Audi R8 II – Salon de Genève 2015 – Régime V10

Alors que la tendance générale est plutôt à la diminution du nombre de cylindres et à l’installation de turbos, la deuxième génération de l’Audi R8 conserve son gros V10 5.2 FSI atmo qui pour l’occasion affiche jusqu’à 610 ch. Evolution en profondeur mais pas révolution, la nouvelle R8 cible directement les Porsche 911 et Mercedes AMG GT.

articles-images-hight-R8_V10plus_DRV_05

Pari osé lors de son lancement en 2007, la R8, première GT hautes performances siglée Audi, a su s’imposer comme une des références de la catégorie. Esprit high-tech, finition parfaite, efficacité redoutable, performances de haut vol, aura du cousin Lamborghini, les atouts du bolide d’Ingolstadt sont nombreux.

Et si la première mouture devait marquer les esprits, la seconde, elle, doit confirmer avec une évolution profonde mais pas une révolution. C’est pourquoi la silhouette reste la même mais que le reste des lignes gagne en agressivité. A l’image du dernier TT, tout est plus franc sur cette nouvelle R8, le regard bien entendu qui s’équipe de la technologie laser en option, mais aussi les flancs avec un nouveau dessin des entrée d’air ainsi qu’un diffuseur et des sorties d’échappement remodelés.

L’habitacle lui aussi a été pensé pour ravir les nouveaux clients tout en rassurant les anciens. Les premiers pourront être surpris par l’instrumentation 100 % digitale (virtual cockpit comme sur le TT), tandis que les seconds retrouveront l’ambiance unique de la R8, entre luxe et sportivité.

articles-images-hight-R8RotV10_INT_002

Un V10 en entrée de gamme, une version e-tron de 460 ch confirmée

Alors que Mercedes a opéré un repositionnent de sa GT, Audi a préféré rester dans la lignée de la première R8 en proposant encore un coupé biplace à moteur central arrière.
Les technologies employées sont bien connues, à l’image de la transmission quattro ou de la boîte double embrayage S tronic 7 (seul choix possible), mais progressent nettement comme le châssis Space Frame qui utilise encore plus d’aluminium et le mélange à du carbone renforcé de plastique. Dans les faits cela se traduit par une rigidité accrue et un poids en baisse d’une cinquantaine de kilos (à partir de 1 454 kg).

La version V10 540 ch est équipée d'un aileron arrière actif

Côté moteur, le V8 d’entrée de gamme disparaît au profit du V10 5.2 L porté à 540 ch et 540 Nm de couple. Dans sa version Plus, reconnaissable à son aileron arrière fixe (mobile sur la R8 540 ch), la GT aux anneaux développe jusqu’à 610 ch et 560 Nm. Les performances sont améliorées avec un 0 à 100 km/h expédié en 3’’2 et 330 km/h en pointe.
Audi annonce d’ores et déjà ne pas en rester là et confirme une version 100 % électrique e-tron. Celle-ci développerait 460 ch et 920 Nm de couple pour une autonomie d’environ 450 km. Il se dit enfin qu’un V6 suralimenté d’environ 400 ch pourrait venir grossir les rangs et servir d’entrée de gamme à l’offre R8.

Nul doute que la nouvelle R8 sera la star du stand Audi à Genève la semaine prochaine aux côtés du concept Prologue Avant. Sa commercialisation est prévue à l’été.


Post navigation


Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *